Afficher le contenu Afficher la recherche

Evaluer le café par les sens

La dégustation du café consiste essentielle-ment à juger de son arôme, de son acidité, de son corps et de son goût. Mais les préfé-rences personnelles jouent également un rôle capital.

La perception organoleptique des cafés, c’est l’ensemble des sensations recueillies par la plupart de vos organes sensoriels. Les éléments les plus importants sont, en l’occurrence, le goût et l’odorat.


La vue


La vue

L’organe de la vue évalue dès les premières secondes la qualité d’un espresso avant même que vous l’ayez dégusté. Il vous permet de juger rapidement de l’intensité de sa couleur ainsi que de la consistance et de la marbrure de la crème.

Le gout


Le gout

  
La langue est l’organe qui perçoit les quatre sensations gustatives, qui vont du sucré à l’amer en passant par le salé et l’acide. Chacune de ces sensations se situe sur une zone gustative précise.

L’odorat

L’odorat


Les arômes volatils qui se dégagent de la tasse de café peuvent être détectés par le nez.

Grâce à cet organe, l’être humain est capable de distinguer jusqu’à 10 000 arômes différents. En réalité, nous percevons environ 80% de notre « sensation gustative » par le nez.